Les Dentelles du Cygne par Charles

Un objet magnifique dans le ciel de l’été : Les Dentelles du Cygne.

Les Dentelles du Cygne - Photo Charles Aubert

Les Dentelles du Cygne – Photo Charles Aubert

Les Dentelles du Cygne forment un rémanent de supernova dont l’explosion remonterait à une dizaine de milliers d’années. Elles se situent dans la constellation du Cygne.

Le nom normalisé de ce rémanent est SNR G074.0-08.6, qui est quelquefois également appelé boucle du Cygne, terme issu de la traduction littérale de son nom anglais (Cygnus Loop).

Cet objet est très vaste (une dizaine de degrés carrés) et très morcelé, notamment dans le domaine visible. Il n’a reçu que récemment une désignation qui s’applique à l’objet tout entier. On retrouve notamment les Dentelles du Cygne dans le catalogue Sharpless sous la désignation de Sh2-103.

Pour effectuer cette prise, j’ai du faire une mosaïque de 4 champs. L’image a été réalisée sur le mois de juin et juillet 2016. Elle a nécessité 6 heures de poses (pose individuelle de 20mn) pour chaque champ soit un total de 24h (en réalité j’ai posé plus mais je n’ai pas pu conserver l’ensemble des photos) avec des filtres à bandes étroites soit dans les longueurs d’ondes du Soufre, de l’H alpha et d’Oxygène.
Ces images ont ensuite été assemblées pour former cette mosaïque et les différents filtres pour donner la couleur Soufre = Rouge H alpha (hydrogène ionisé) = Vert et Oxygène = Bleu
De nombreux traitements ont été nécessaires pour lisser le fond de ciel qui n’était pas uniforme du fait des conditions de prises de vue qui ont variées d’une nuit sur l’autre (Température, humidité, clarté, objet n’étant pas à la même hauteur dans le ciel au fil du temps etc.) Le but étant de faire ressortir au maximum les filaments.

Donc si vous aves la chances de lever les yeux au ciel (pas pour pester) et à travers un bon télescope et un filtre Oxygène 3 par exemple vous pourrez distinguer ces filaments (en noir et blanc). C’est assez spectaculaire.

Comète Lovejoy

Malgré la présence fort gênante de la lune, notre membre Ghislain a réussi à capturer la comète Lovejoy. Voici son premier cliché, L’étoile brillante au dessus est epsilon Eridan.
5 s f/2.8 200 mm focale ISO 1600… ça file. On fera mieux sans la Lune…

comète Lovejoy