New Horizons envoie de nouvelles images de Pluton | Ciel et Espace

New Horizons envoie de nouvelles images de PlutonPluton, vue le 14 juillet 2015 par la sonde New Horizons. Crédit: NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Southwest Research InstituteLa sonde américaine qui a survolé Pluton le 14 juillet 2015 avait conservé à bord ses photos à haute résolution de la lointaine planète naine. Elle en a transmis quelques-unes ce 10 septembre.Téléchargement lointainLes premières photos de Pluton et de son satellite Charon, pour surprenantes quelles soient, manquaient de définition. Et pour cause : la petite sonde New Horizons ne les avait envoyées que dans un format compressé. La raison ? Lengin, qui filait à plus de 50000 km/h, était très occupé à réaliser un maximum de mesures scientifiques (images, spectres, relevés de température, etc…). Si bien que 95% de ses données sont encore à bord.Depuis le 4 septembre 2015, New Horizons a cessé ses observations pour se consacrer entièrement à lenvoi des données stockées dans sa mémoire. Ce téléchargement le plus lointain de lhistoire doit durer plus dun an !Un monde complexeLes quelques vues reçues le 10 septembre par les antennes du Deep Space Network confirment les impressions données par les premières images : Pluton est un monde à part entière, dune grande richesse. Ce qui fait dire à Jeff Moore, responsable de la géologie dans la mission : « La surface de Pluton est aussi complexe que celle de Mars. »

Un champ de dunes ?La plus grosse surprise de ces images détaillées est sans aucun doute la présence de ce qui ressemble à un champ de dunes  Car si Pluton possède une atmosphère, celle-ci est tellement ténue que l’on a du mal à comprendre leur présence. Même si latmosphère était plus épaisse par le passé, il reste à comprendre comment ces dunes (sil sagit bien de dunes) ont pu sassembler.Possible champ de dunes sur la planète naine Pluton.©NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Southwest Research Institute

Source : New Horizons envoie de nouvelles images de Pluton | Ciel et Espace

Le Flash et la Galaxie – APOD

Le Flash et la Galaxie : Mercredi 2 septembre 2015.

Ce personnage lance-t-il des éclairs ? Que nenni ! en dépit des apparences, il ne fait que pointer un flash Iridium. Ces flashs sont dus à la réflexion momentanée de la lumière solaire sur des satellites de télécommunication en orbite terrestre. Ce sont plus précisément les antennes de ces satellites, très réfléchissantes, qui engendrent ces flashs très brillants quand elles renvoient la lumière du Soleil en direction de lobservateur. Les flashs Iridium durent typiquement plusieurs secondes, soit bien plus longtemps que la plupart des étoiles filantes. Contrairement à ces dernières, ils sont également symétriques et prévisibles individuellement. On pouvait par exemple savoir à lavance que ce flash allait être produit par le satellite Iridium 15 au-dessus de lEstonie la semaine passée, ce qui a permis cette mise en scène, avec ce personnage se tenant là où en arrière plan la bande centrale de notre Voie lactée se dresse verticalement.

Source : Le Flash et la Galaxie – Limage dastronomie du jour – APOD

Merci également au site cidehom.com